Accueil

le saint du jour

  • Saint Pierre-Julien Eymard - Fondateur des pères du Saint-Sacrement (✝ 1868)

    Fils d'un boutiquier de village dans la région de Grenoble, il fut d'abord prêtre séculier. En 1839, il entre chez les Pères maristes dont il quitte la congrégation en 1856, à la suite des apparitions qu'il reçut de la Vierge Marie, le chargeant de fonder un institut sacerdotal voué à l'adoration perpétuelle du Saint Sacrement. Ses dernières années furent remplies de souffrances venant de ses religieux qui n'avaient plus confiance en lui. "Donnez-moi la croix, Seigneur, disait-il, pourvu que vous me donniez aussi votre amour et votre grâce."Site européen des Religieux du Saint Sacrement.Un internaute nous écrit: "Né le 4 février 1811 à La Mure (Isère) dans une famille d’artisan profondément chrétienne, Pierre-Julien, après un essai chez les Oblats à Marseille, a été ordonné prêtre de Grenoble en 1834. Pendant 5 ans, il exerce son ministère dans son diocèse d’abord comme vicaire à Chatte puis comme curé à Monteynard. En 1839, il entre chez les Maristes et, pendant 17 ans, y exerce des charges variées : directeur spirituel au collège de Belley en 1840, assistant général du P. Colin à Lyon en 1844, puis visiteur général et directeur du Tiers-Ordre de Marie en 1846, enfin supérieur du collège de La Seyne-sur-Mer en 1851. A la suite d’une ‘grâce de vocation’ reçue à Fourvière le 21 janvier 1851, il se sent appelé à créer un corps religieux destiné à promouvoir le culte de l’Eucharistie. Après bien des épreuves, il quitte la Société de Marie et fonde à Paris le 13 mai 1856 la Société du Saint-Sacrement, institut contemplatif et apostolique, avec l’adoration du Saint-Sacrement et des œuvres pour les laïcs, notamment la Première communion des adultes et l’Agrégation du Saint-Sacrement. En 1858, avec Marguerite Guillot, une tertiaire lyonnaise qu’il a accompagnée, il forme la branche féminine des Servantes du Saint-Sacrement, à laquelle Mgr Angebault, évêque d’Angers, conférera en 1864 son statut canonique. En 1865, le P. Eymard reçoit à Rome une grâce singulière, celle du don total de lui-même à Dieu – le ‘vœu de la personnalité’. Adorateur et prédicateur infatigable, il révèle à Paris, en province et en Belgique la richesse de l’Eucharistie et il invite les fidèles à la communion fréquente. En réponse aux défis de son époque, il promeut une spiritualité animée par l’amour et dont l’Eucharistie est la source et le terme. Épuisé, il meurt à La Mure le 1er août 1868. – Béatifié par Pie XI en 1925, canonisé par Jean XXIII le 9 décembre 1962 à l’issue de la 1e session du concile Vatican II, saint Pierre-Julien Eymard a été inscrit en 1995 au calendrier liturgique de l’Église à la date du 2 août. Cet ‘apôtre éminent de l’Eucharistie’, fondateur de deux Congrégations répandues sur tous les continents, a laissé une nombre considérable de manuscrits. Ceux-ci ont fait l’objet d’une édition électronique, accessible sur le site www.eymard.org, et d’une édition imprimée, ses Œuvres complètes en 17 vol., Centro eucaristico, Ponteranica (Italie) et Nouvelle Cité (France), 2008."- Saint Pierre-Julien Eymard (1811-1868) Véritable apôtre de l'Eucharistie, ce prêtre dauphinois a fondé en 1856 à Paris la Congrégation du Saint-Sacrement. Il a été canonisé par Jean XXIII en 1962.Figures de sainteté - site de l'Eglise catholique en FranceMémoire de saint Pierre-Julien Eymard, prêtre, d’abord diocésain, puis membre de la Société de Marie. Il fut un propagateur merveilleux du culte du mystère eucharistique, ce qui le conduisit à fonder deux nouvelles Congrégations, celle des Prêtres, et celle des Servantes du Saint-Sacrement pour vénérer et diffuser la piété envers le sacrement de l’Eucharistie. Il mourut, en 1868, à La Mure, près de Grenoble où il était né.

Notre site rencontre quelques problèmes de mise en page veuillez nous en excuser.

Horaire des messes cet été, jusqu'au 7 septembre:

messe unique le dimanche à 10h30 suivie d'un apéritif.Messe aniticipée le samedi à 18h à la chapelle de la Source.

En semaine: messe le mardi à 12h55 à la chapelle de la Source, à11h du mercredi au vendredi à l'église St François.

Dimanche 7 septembre:Olympiade des familles,

messe à 10h30 suivie du pique-nique. Activités sportives pour les enfants et ados de 30 à 16 ans. Vous voulez donner un coup de main, inscrire vos enfants: tout est ici: www.olympiadesfamilles.be . Nous accuillerons Mgr Léonard en visite pastorale dans notre doyenné d'Ottignies-Court saint Etienne du 5 au 15 sept.

Fête patronale : dimanche 5 octobre, notre paroisse fêtera ses 30 ans!

Messe unique à 10h30 suivie d'un repas convivial sous forme d'auberge espagnole.
Concours de dessert et jeux pour petits et grands.


 
Goûter la parole de Dieu PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Yannick Ferraro   

Homélie du dimanche 13 juillet 2014

15ème dimanche du Temps Ordinaire – Mt 13,1-23

Dimanche dernier, Jésus nous invitait résolument au repos : Venez à moi vous tous qui êtes fatigués, nous disait-il, et moi je vous procurerai le repos. Aujourd’hui, par cette parabole du semeur que nous connaissons bien, il nous présente un chemin d’excellence pour allez à Lui et reposer en Lui : l’accueil et l’entretien en nous de la Parole de Dieu. 

Mise à jour le Lundi, 14 Juillet 2014 09:03
Lire la suite...
 
Venez, reposez-vous! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Yannick Ferraro   

Homélie du 14ème dimanche du TO - 6 juillet 2014, Mt 11,25-30

Un jeune homme chrétien qui était en vacances se trouva un jour devant un choix à faire : le prêtre de sa paroisse lui proposait de venir l’aider à animer un camp d’enfants, mais lui serait bien resté à la maison à ne rien faire. Il décida de demander à Dieu quelle était sa volonté, et pour cela, ouvrit sa bible au hasard, convaincu que la Parole de Dieu éclairerait son choix. Ses yeux tombèrent sur le verset 5 du premier livre de Samuel au chapitre 3 où le prêtre Eli dit au jeune Samuel : « Je ne t’ai point appelé, retourne te coucher ».

Mise à jour le Lundi, 07 Juillet 2014 09:29
Lire la suite...
 
"Je suis la vie" PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dominique Janthial   

Jeudi Fête de l'Ascension - 29 mai 2014, Mt 28, 16-20

Une personne de mes amis qui est très sensible en me souhaitant l’autre jour une bonne fête de l’Ascension, ajoutait: « Je n’aime pas cette fête, j’ai l’impression que Jésus nous abandonne ! »  Le mot était lancé: l’abandon! Cet abandon qui laisse des traces si profondes dans l’âme humaine que la psychologie moderne en a fait un syndrome, le syndrome d’abandon, dont nous sommes si nombreux à souffrir peu ou prou. C’est qu’il se greffe sur la douloureuse expérience que l’homme fait de n’être pas autosuffisant: la vie et les moyens pour la préserver nous viennent de l’extérieur. Le nourrisson qui voit sa mère s’éloigner, voit s’éloigner le garde-manger dont la présence est absolument nécessaire à sa subsistance… et c’est fondamentalement traumatisant.  Un traumatisme c’est toute expérience qui nous met face à la précarité de l’existence.

Mise à jour le Jeudi, 29 Mai 2014 20:30
Lire la suite...
 
Se laisser conduire par le Bon Pasteur PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Yannick Ferraro   

4ème dimanche de Pâques -  11 mai 2014

 

Frères et sœurs, Jésus ne tarit pas d’images, aussi simples que concrètes, pour nous faire comprendre de quel amour il nous aime. Dans ce chapitre 10 de l’évangile de saint Jean, il endosse l’habit du bon pasteur, le vrai berger qui connaît ses brebis et les aime, au point de donner sa vie pour elles.

Mais cette image du bon pasteur, si elle nous enseigne sur les sentiments de tendresse et de dévouement (jusqu’au sacrifice) qui habitent le Cœur de Jésus, nous enseigne aussi notre manière de nous attacher au Christ et de Le suivre. Si Jésus nous aime comme un bon berger, alors nous devons nous attacher à lui comme de bonnes brebis, dociles et soumises… comme des brebis.

Mise à jour le Mardi, 13 Mai 2014 11:03
Lire la suite...
 
Saint Thomas incrédule PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Philippe Henne   

Deuxième dimanche de Pâques - 27 avril 2014 , Jn 20, 19-31

Le personnage central de l’Evangile d’aujourd’hui est sans conteste saint Thomas.  Et le pauvre Thomas joue un rôle bien particulier : il est incrédule, il a du mal à croire.  Cela fait de lui la cible rêvée pour tous les gens bien-pensants.  Comment Thomas a-t-il pu douter ? Nous, au moins, nous croyons même si nous ne voyons pas Jésus ressuscité, même si nous ne touchons pas son corps transpercé. Et pourtant Thomas n’est-il pas notre frère ? Thomas n’est-il pas notre jumeau ? Regardez : dans l’Evangile, on nous dit qu’il s’appelle « Thomas dont le nom signifie jumeau », mais de qui est-il le jumeau ? L’Evangile ne le dit pas, peut-être parce que Thomas résume à lui seul tout un aspect de notre destinée humaine. 

Mise à jour le Samedi, 26 Avril 2014 20:22
Lire la suite...
 
Une Eglise édifiée par la miséricorde PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Yannick Ferraro   

Homélie du dimanche 29 juin 2014 - Solennité de Saint Pierre et Saint Paul -  Mt 16,13-19

Pierre et Paul. Une seule fête pour deux figures a priori bien différentes. L’un instruit comme peut l’être un pêcheur de Galilée, l’autre pharisien éloquent de Tarse. L’un ayant suivi le Christ pendant trois ans, l’autre ne l’ayant jamais vu (sinon en vision). L’un assuré dans sa foi et sa mission qu’après trois années de compagnonnage avec Jésus, l’autre converti en un éclair sur le chemin de Damas. L’un fixé à Jérusalem annonçant la Bonne Nouvelle aux juifs, l’autre lancé sur les chemins de l’Empire à la rencontre des païens. L’un mourant crucifié vers l’an 64, l’autre (quelques trois ans plus tard) décapité. Deux vies, deux caractères, deux appels et deux missions bien différentes… et qui, pourtant, depuis les premiers siècles de la chrétienté, font l’objet d’une même vénération. Car en eux se trouvent exprimées et la nature et la mission de l’Église.

Mise à jour le Jeudi, 03 Juillet 2014 21:38
Lire la suite...
 
Les Fidèles Récriminent... PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dominique Janthial   

5ème dimanche de Pâques - 18 mai 2014, Jn 14, 1-12

La première lecture est extraite du livre des Actes des Apôtres, un livre qui nous relate les tout débuts de l’Eglise. Et que se passe-t-il dans cette toute première paroisse de Jérusalem: les fidèles récriminent ! Le problème se greffe sur une différence culturelle: c’est une différence de langue qui empoisonne les rapports dans cette communauté chrétienne naissante. On peut connaître cela jusqu’aujourd’hui. Il y a parfois des tensions même entre belges pour des différences de langue ! Tout cela a un petit air de « déjà vous », comme on dit en anglais. Pire: c’est « l’éternel retour du même », l’éternel retour de la poisse humaine telle que la Bible la décrit dès ses premiers chapitres: Comme du temps de Caïn et Abel, la concurrence entre frères ouvre la porte au scandale des divisions.

Mise à jour le Dimanche, 18 Mai 2014 22:59
Lire la suite...
 
Emmaüs PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dominique Janthial   

Troisième dimanche de Pâques - 4 mai 2014 , Luc 24, 13-35

Dimanche dernier le monde a assisté un peu éberlué à un événement tout à fait unique dans l’histoire de l’Eglise: la canonisation de deux papes qui furent contemporains l’un de l’autre tandis qu’étaient présents sur la place Saint Pierre deux de leurs successeurs. Une photo sur le net circulait qui montraient Jean-Paul II saluant le cardinal Ratzinger futur Benoît XVI sous le regard de Mgr Bergoglio, futur pape François. Même si elle ne s’est jamais produite une rencontre des quatre papes aurait d’ailleurs été possible. C’est donc comme s’il se produisait une accélération de l’histoire de la papauté et que celle-ci flirtait avec l’éternité puisque, si j’ai bonne souvenance de mes cours de catéchisme, la canonisation c’est l’inscription d’un homme au registre de l’éternité…

Mise à jour le Mardi, 13 Mai 2014 11:19
Lire la suite...
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 37
 

Annonces

  • Horaire des messes: Détails ici.  
  • La paroisse étudiante a sa page Facebook: suivez les talks, le tweet du curé, la vie des kots et bien d'autres événements sur "paroisse étudiante Saint-François".    

I. Carnet paroissial 

  • Baptême : Corenton Verhaegen sera baptisé ce 22 juin. 

II. Vie de la paroisse 

  • Fête patronale : réunion le lundi 23 juin prochain à la Cure, à 20h15, pour préparer la fête du dimanche 5 octobre. Si vous voulez participer mais que vous n’êtes pas libre ce 23 juin, merci de contacter Elisabeth par mail elisabeth.catellani@paroissesaintfrancois.be ou par téléphone au 010/751.360

III. Catéchèse

  • La catéchèse évolue dès la rentrée... pour mieux accompagner les enfants. Désormais, la catéchèse sera continue de la 2ème à la 5ème ou 6ème primaire (change- ment sur l’ensemble du diocèse). Pour présenter les enjeux de cette réforme, poser vos questions et inscrire un enfant, bienvenue à l’une des réunions : le jeudi 19 juin, le mercredi 25 juin, le mardi 9 septembre ou le jeudi 18 septembre à 20h15 à l’église St François. Merci de prévenir de votre présence auprès d’Elisabeth par mail elisabeth.catellani@paroissesaintfrancois.be ou par téléphone au 010/751.360. Voici une lettre qui vous donne de nombreux renseignements sur la manière dont ce changement se déroulera, pour information et aussi pour distribuer aux parents concernés! 

IV. Autour de nous 

  • Un concert de l’ensemble vocal Cantus Firmus dirigé par Sébastien Willems aura lieu le dimanche 22 juin de 16h à 17h à l’église de Vieusart. Oeuvres chorales et pièces d’orgue des XIX et XXe siècles. Prix des places 10 euros, 5 pour les étudiants.

  • Fête du Pain de Vie le Dimanche 22 juin de 12h30 à 17h à l'abbaye de Villers-la-Ville pour tous les chrétiens de 0 à 99 ans ! L’Eglise célèbre, ce 22 juin, la fête du Corps et du Sang du Christ, appelée aussi la Fête-Dieu, initiée par une sainte belge au XIIIe siècle, sainte Julienne de Cornillon qui fut enterrée à l’Abbaye de Villers. Voilà pour- quoi, cette année, le service de la catéchèse du Brabant wallon invite non seulement les enfants ayant fait leur première communion mais tout chrétien désireux de vivre un mo- ment fort d’Église. Des ateliers dans les ruines de l'abbaye, l'eucharistie en plein air à 16h , un goûter... possibilité d'arriver à différents moments, toutes les infos sur : http://www.bwcatho.be/fete-du-pain-de-vie-1283.html

  • Fondacio organise une session d’été « s’aimer et construire son couple », du 20 au 24 juillet au centre La Foresta. Contact : Fondacio 02/241.33.57  

V. A venir 

  • Véritable événement incontournable du calendrier de la rentrée scolaire, les Olympiades des Familles sont de retour, le 7 septembre 2014 ! Il s'agit d'une journée pour partager ensemble le plaisir de faire du sport et la joie d'être Chrétiens. Plus d'informations et inscriptions sur www.olympiadesfamilles.be  

VI. Media - Communication

  • Pour suivre l'actualité de notre Eglise en Brabant wallon: http://www.bwcatho.be
  • Pour recevoir les annonces paroissiales par mail, inscrivez-vous ici, vous recevrez un lien sur lequel il suffit de cliquer pour confirmer votre inscription.

  • Si vous avez une annonce à partager concernant la vie paroissiale, merci de l’envoyer à annonces@paroissesaintfrancois.be avant le mercredi minuit !